12/02/2013

Sauvetage - Plus de 250 chiens

Sauvetage - Plus de 250 chiens d’un élevage confiés à la Fondation

 

Près d’Alençon (61), les autorités ont saisi dans un élevage professionnel plus de 250 chiens et les ont confiés - à titre conservatoire - à la Fondation 30 Millions d’Amis (31/01/13). Une plainte pour mauvais traitements a été déposée.

La brigade de gendarmerie de Carrouges (61) et la DDPP de l’Orne ont procédé à la saisie de plus de 250 chiens dont de nombreux chiots, sur les communes de Saint-Fraimbault et de Ciral. Une saisie judiciaire, ordonnée par le parquet d’Alençon, qui s’est déroulée avec l’appui des équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis, sollicitée par les autorités vétérinaires pour prendre en charge les animaux, les acheminer vers des structures d’accueil et leur apporter les soins d’urgence. Les chiens ont été accueillis dans divers refuges de la Fondation Assistance aux Animaux, qui a apporté tout son soutien logistique à l’opération. Les femelles qui venaient de mettre bas ont été acheminées vers des pensions de la région afin de limiter la durée de leur transport, et ainsi, d’éventuelles complications.

Surpopulation avérée :

Selon les rapports établis par les services vétérinaires, de nombreuses irrégularités ont été constatées sur place concernant les normes qui règlementent les élevages canins. Le nombre de chiens détenus par box dépassait la norme autorisée, occasionnant des bagarres entre les animaux. Les chiens - des labradors, des bergers australiens et allemands ou encore des yorkshires - étaient ainsi détenus dans des conditions indignes et inadéquates avec leurs besoins les plus élémentaires. Certains animaux, dans un état de cachexie alarmant portaient des blessures non soignées. En tout, 25 races ont été dénombrées chez cet éleveur mis en cause pour de graves manquements au code de l’environnement et au code rural. Dans un communiqué, la préfecture fait état de "sévices graves" constatés sur les animaux et "de cadavres d'animaux morts sans suivi sanitaires". 

Plainte de la Fondation :

Le TGI d’Alençon, qui instruit ce dossier, jugera cette affaire à une date qui sera fixée ultérieurement. Une plainte pour mauvais traitement avec constitution de partie civile a été déposée par la Fondation 30 Millions d’Amis et Assistance aux Animaux, qui souhaitent que la confiscation définitive des animaux soit prononcée et une interdiction pour l’éleveur d’exercer une profession en lien avec les animaux.

 

actu-saisie.jpg

 

17:21 Écrit par The Wolf dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.